04 décembre 2015 ~ 2 Commentaires

Ninnin fait de la Résistance

Ninnin fait de la Résistance

 1

Rien n’aurait pu m’en empêcher ! Résister ! Être vigilant, mais pas craintif. Dès l’aube, en route pour la gare de Oissel (Rouen est fermée pour travaux). Dom (mon humaine ) au volant et moi, au G.P.S. Facile !

 2

Et hop ! bien avant l’heure de départ, une place pour Dom, une pour moi, en face. Pour vivre à fond, ze foisonne d’idées et z’ai zustement des tas de crucs à faire à Paris.

 3

D’abord, quelques courses dans les grands magasins. Ils sont où les nounours des vitrines d’autrefois ? Allons voir plus loin.

 4

Vraiment déçu. Dans ce monde de brutes, ze vais aller chercher de la douceur à l’intérieur. Y’a sûrement des cop’s en attente d’adoption.

 5

Le monsieur de l’entrée m’a laissé passer fastiche. Il doit connaître mon blog ?

Wouah ! Trop la classe la déco ! Ze suis au bon endroit. Reste à trouver le rayon « Corole »

 6 

«       – Salut les cop’s ! Pas trop dure, la saison ?

         – Salut Ninnin ! Non ! Personne ne se laisse intimider. Les adoptants sont présents et ça marche bien pour nous. Le rayon « Corole », c’est deux rangées plus loin. Tu devrais trouver ce que tu cherches !

         -Merci les potes ! Courage ! »

 7 

C’est bien là ! Comme d’habitude, y’a tous les modèles du catalogue, dans toutes les tailles. Z’adore faire mes emplettes à Paris. Dom n’a rien trouvé pour elle, mais moi, z’ai rempli la hotte de mon père Noël. Hihihi !

Z’ai un pitit creux, il est temps de ressortir.

 8

Surprise, en pleine rue ! Un pianiste qui se donne à fond ! Ze reste un peu à écouter et ze soutiens l’action financièrement. Résistance ! La musique comme message de paix, ze me savais pas aussi militant !

 9

Derrière moi, l’opéra de Paris. Z’adore ! Le drapeau Bleu-Blanc-Rouge en haut me motive : Ze vais engloutir mon sandwich poisson ici même, sur les marches.

 10

Hum ! Délicieux ce thon ! On est drôlement nombreux, au soleil, à manger et boire, un peu comme en terrasse (pour moins cher). Mais l’heure tourne et z’ai un rendez vous. Métro « Ledru-Rollin », en face du square : L’expo d’art d’eMmA et Sylvie.

 11

Parigot n’a pas froid aux noeils non plus et il pause fièrement en vitrine avec son drapeau. Z’adapte ma tenue et on discute longuement des collages d’eMmA et des lampes coquillages-galets de Sylvie.

 12

« - eMmA, z’ai pas eu de dessert ce midi. Z’ai droit aux biscuits chocolat sur la table ?

- Bien sûr, Ninnin ! Sers toi bien !

- Magnifiques tes collages, eMmA ! »

 13

Derrière moi, à gauche, un collage de rêve. eMmA découpe des pitits bouts de papier partout et les colle sur une feuille blanche. Artistiquement !

À droite, une composition très « Saint Nazaire ». Ze vous laisse visiter tranquille, z’ai du boulot.

 14

Sylvie ramasse (comme moi) tout ce qui traîne sur la plage et qui lui plaît. Elle fait des lampes avec ! Trop la classe !

 15

Plus personne ne peut la menacer de (ze cite) « jeter tous ces trucs inutiles, lourds et encombrants que tu glisses tous les ans dans mon sac à Saint Nazaire ou ailleurs »

 16

Une dernière photo avec eMmA et ses livres pour enfants. Il faut déjà reprendre le métro, puis le train, puis la voiture.  Trop courte, la journée-résistance. Z’aurais bien résisté encore un peu.

 17

L’année dernière, Dom avait rapporté celui là. Cette année, on a choisi ensemble.

Ze devais aller à Paris. 23 cm de haut. Sensible. Tendre. Tout en douceur. Même pas peur.

 18

Et puis, y’a une partie des sous donnés à eMmA qui va en Inde, pour l’école de Pondichéry, alors, c’était pas question de se dégonfler. Les enfants qui étudient comptent sur nous pour changer d’avenir.

 20

Z’ai deux envies opposées : donner à Sylvie mes découvertes merveilleuses pour ses lampes, ou faire des lampes moi-même ? Z’hésite.

 19

Z’étais déjà pianiste et guitariste, spectateur de chanteur français, buveur de limonades en terrasse, client des grands magasins, joueur de foot et de rugby. Depuis aujourd’hui, vous pouvez ajouter artiste déchireur-colleur.

 Ninnin bleu blanc rouge

Et qu’ils y viennent, me faire des trous dans la pluche ! Heueu. P’tête pas, quand même. Ze vais être vigilant, mais pas peureux.

« - Allons oursons de la Patriieu, le zour de gloire est arrivé ! »

 

Retour à la liste des histoires

Retour aux aventures en France

 Un grand merci à eMmA et Sylvie et Sylvie aussi !

ça colle entre nous :  www.emmacollages.com

Le savoir est leur arme : www.apresschool.org

2 Réponses à “Ninnin fait de la Résistance”

  1. Merci Ninnin pour ton reportage-résistance.

    C’est amusant, Dom, car justement aujourd’hui, le collage que tu avais acquis l’an dernier, « Les sentinelles », est mis à l’honneur dans le cadre de ce dimanche bleu, blanc, rouge : http://www.emmacollages.com/2015/12/coller-c-est-voter.html

    Merci encore d’être venue de Rouen à l’expo « Grand large ».
    Des bises d’eMmA à vous partager !

  2. Wow! Ninnin, tu en as fait des choses! Bravo pour ta résistance, tu fais tout ce qu’il faut pour affirmer ta liberté, en plus tu encourages les artistes qui ont bien besoin de savoir que les autres aiment ce qu’ils font, ça les rend heureux et leur donne des ailes pour créer d’avantage!
    Espérons que ton exemple en inspirera plein d’autres!


Laisser un commentaire

Keepcalmandsmokeweed |
Souslesspotlight |
Nanablog2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CONSEIL MUNICIPAL ENFANT
| optimism
| Kitchensets4